Tenkatoitsu

Victory Roads

Subject: The Eastern Front June 1944 - May 1945.

Scales: one hex = 25 km ; 1 counter = 1 division(axis) ou 1 corps (soviets).

Designer: Nicolas RIDENT

Artists: Yves le QUELLECT(counters), Christophe GENTIL-PERRET (map)

Complexity : moderate

Support

Victory Roads discussion on Consimworld

Sujet : le front de l'Est, juin 1944 – mai 1945.

Echelles : un hex = 25 km ; 1 pion = 1 division (axe) ou 1 corps (soviétique).

Auteur : Nicolas RIDENT

Graphistes : Yves le QUELLEC (pions) et Christophe GENTIL-PERRET (carte)

Complexité : modérée

Price: 58.00 €

Quantity: 

In stock

Also available in English Version

Juin 1944 , les Alliés ont enfin ouvert le second front réclamé par Staline. L'Armé Rouge lance alors l'opération Bagration. Réunissant des moyens considérables, plus de 2 millions d'hommes et 4000 chars, elle vise à libérer la Biélorussie. Pris par surprise, le Groupe d'Armée Centre allemand s'effondre rapidement. Les Soviétiques avancent alors de 600 km en un mois, infligeant une défaite sans précédent aux Allemands. Ils sont stoppés aux portes de Varsovie, où l'insurrection qui vient de se déclencher va être réprimée impitoyablement.

Mais les forces de l'Axe ne sont pas encore battues et 10 mois de combats acharnés seront encore nécessaires jusqu'à la victoire finale.

Victory Roads est une simulation historique retraçant la campagne sur le front oriental, du 22 juin 1944, jour du lancement de l’offensive Bagration en Bielorussie, jusqu’au mois de mai 1945 à Berlin.


Victory Roads utilise le même système de jeu que Liberty Roads, notre wargame sur le front de l'Ouest du débarquement à avril 1945, tout en intégrant les spécificités de cette campagne. Les pions représentent les divisions (pour l'Axe) et les corps d'armée (pour les Soviétiques) des deux camps ayant participé à la campagne.

Les joueurs ayant quelques parties de Liberty Roads derrière eux n’éprouveront aucune difficulté à assimiler les règles de Victory Roads. Le coeur du système de jeu (combat, mouvement, ravitaillement...) est identique entre les 2 jeux.

Les marqueurs supports simulent les moyens matériels de chaque camp ou des évènements de la campagne.

Le joueur allemand reste soumis à la Satisfaction du Führer qui l'incite à tenir les objectifs stratégiques et mener des contre-attaques, sous peine de voir sa dotation en supports et remplacements diminuer, voire d'être limogé.

Des règles spécifiques appportent le chrome nécessaire à un jeu sur ce front en 1944-1945. Les Marqueurs "Théâtre Opératif" constituent la principale différence avec Liberty Roads. Ils représentent chacun une zone d’influence administrative et logistique de l’état major des armées soviétiques. Ils sont comparables au PLUTO allié, mais leur mise en oeuvre est plus délicate. Ils permettent de retranscrire le rythme d'avance soviétique : offensive en profondeur sur une partie du front, puis stabilisation pendant plusieurs mois...

June 1944, the Allies have finally opened the second front demanded by Stalin. The Red Army then launches the Bagration operation. Bringing considerable resources, over 2 million men and 4,000 tanks, it aims to liberate Byelorussia. Taken by surprise, the German Army Group Center collapses quickly. The Soviets then advance 600 km in a month, causing an unprecedented defeat to the Germans. They are stopped at the gates of Warsaw, where the insurgency that has just started will be ruthlessly suppressed.

But the Axis forces are not yet beaten and 10 months of fierce fighting will be necessary until the final victory.

Victory Roads is a historical simulation retracing the campaign on the Eastern Front, from June 22, 1944, the day of the launch of the offensive Bagration in Byelorussia, until May 1945 in Berlin.

Victory Roads uses the same game system as Liberty Roads, our wargame on the Western Front, from the D-Day to April 1945, while integrating the specific characteristics of this campaign. The counters are the divisions (Axis) and corps (Soviets) of both sides involved in the campaign.

The system focuses on the different structure of the two opposing armies. Supports represent the effects of various materiel, equipment, as well as specific battle events.

Players who are used to play with Liberty Roads should find Victory Roads very familiar.

The main difference the game offers relies in the way to handle the Soviet player’s offensive. A TO marker represents an area of logistic and administrative support from the Chief Commander of Stavka. Theaters of Operation markers are somewhat similar to PLUTO markers although slightly more tricky to handle. They

Scénarios

  • Budapest-Vienna (7 tours : janvier-avril 45), scénario idéal pour découvrir la base du système
  • Bagration (4 tours : juin-août 44)
  • Bessarabie (7 tours : juillet-septembre 44)
  • La Chute (9 tours : janvier-mai 45)
  • La Campagne (24 tours) avec 2 options : placement historique et placement soviétique semi-libre

Matériel

  • une carte en trois parties,
  • 900 pions 1/2",
  • un livret de règles en couleur, scénarios et notes de conception,
  • des aides de jeu en couleur,
  • 2 dés à 6 faces,
  • une boîte.

Scenarios

  • Budapest-Vienna (7 turns: January-April 45), an initiation scenario to learn the system basics.
  • Bagration (4 turns: June-August 44)
  • Bessarabia (7 turns: July-September 44)
  • Downfall (9 turns: January-May 45)
  • The Campaign game (24 turns), with historical setup or semi-free Soviet setup

Game components

  • 2 standard maps + a small map,
  • 900 die-cut counters (1/2"),
  • One full-colour rules booklet with scenarios and designer notes,
  • Game aids,
  • Two 6-side dice,
  • Box.