Great War Commander

Liberty or Death: The American Insurrection, 3rd Printing

Liberty or Death: The American Insurrection, 3rd Printing
Cliquez sur l'image pour zoomer

Prix : 79.90 €

Quantité : 

Port offert pour la France

Editeur : GMT Games

Référence : GMT1508-23

Format : boite

Periode : XVIIe-XVIIIe siècles

Langue:

1 produit en stock


Plus d'infos

Il faudra "...gagner les cœurs et soumettre les esprits de l'Amérique".  - Général britannique Henry Clinton, dans son récit de campagne de 1776.
"Il est plus facile d'écraser les maux dans leur enfance que lorsqu'ils ont atteint leur maturité." -
Général britannique Thomas Gage, 28 mars 1775.
"Il est évident que l'ennemi a l'intention de [...] nous obliger à le combattre selon ses propres conditions ou à nous rendre à discrétion, ou encore, par un coup d'éclat, de tenter de mettre cette armée en pièces [...]" -
George Washington dans une lettre à John Hancock, président du Congrès, 1776.

Le volume V de la série COIN de GMT nous ramène à la lutte des patriotes américains contre le gouvernement britannique.
Un traitement multi-factions unique de la Révolution américaine, Liberty or Death: The American Insurrection emmènera de 1 à 4 joueurs entre les lignes d'infanterie rouge et bleue qui s'affrontent, les raids indiens, la politique européenne, le contrôle britannique, etc.
L'Insurrection Américaine est un jeu d'action qui se déroule sur plusieurs fronts : l'infanterie américaine, les raids indiens, la politique européenne, le contrôle des mers par les Britanniques, l'intervention française et la guerre de propagande.   
 
S'appuyant sur les bons résultats du créateur de la série COIN, Volko Ruhnke et des autres concepteurs ayant travaillé sur la série, Jeff Grossman, Brian Train, Mark Herman et Andrew Ruhnke, le concepteur Harold Buchanan met à profit ses connaissances de la période révolutionnaire américaine pour jeter un nouveau regard sur la lutte qui a construit une nation. Le développeur de la série COIN, Mike Bertucelli poursuit son travail sur ce projet et Volko Ruhnke est un conseiller actif.

Liberty or Death: The American Insurrection propose le même système de jeu de contre-insurrection assisté par cartes que les jeux GMT Andean Abyss, Cuba Libre, A Distant Plain, Fire in the Lake, et Gallic War, avec un ensemble de nouveautés qui amènent la série COIN au 18ème siècle, y compris :

  • Des coups d'éclat qui l'emportent sur l'initiative (menés par des leaders comme Washington, Rochambeau, Clinton et Joseph Brant)
  • Des troupes irrégulières (la milice patriote et les partis de la guerre indienne)
  • Les troupes régulières (Réguliers britanniques et français et Continentaux patriotes) pour les batailles et les escarmouches avec l'infanterie de ligne.
  • Ragaillardissement, escarmouches, Tories, entrée variable des Français et raids indiens.
  • Impact variable des engagements navals entre les Britanniques et les Français
  • Blocus français pour déconcerter les plans britanniques
  • Options de financement françaises pour alimenter l'effort de guerre des Patriotes
  • Un grand jeu de plus de 110 cartes pour une grande variété de jeux
  • Des scénarios courts, moyens et longs avec des options d'événements d'époque ou aléatoires.

Chaque faction de Liberty or Death apporte de nouvelles capacités et de nouveaux défis :

En tant que Britannique, vous devez faire face à une insurrection dans une immense région.  En contrôlant les mers (au moins jusqu'à l'arrivée des Français), vous bénéficiez d'une flexibilité extrême et pouvez vous déplacer sur la côte et dans les villes à votre guise.  Vous rassemblerez des Tories pour soutenir vos efforts.  Ils marcheront avec vous jusqu'à la bataille, mais ils ont besoin de votre couverture.  Vous pouvez contrôler l'espace de votre choix, mais vous ne pouvez pas répondre à toutes les menaces sur la carte.  Les Indiens travailleront avec vous mais, comme les Tories, ils auront besoin de vous pour les coordonner et les protéger lorsque les Patriotes deviendront agressifs.  Grâce au leadership de Gage, Howe, puis Clinton, vous serez en mesure de réaliser un coup d'éclat potentiellement décisif si les étoiles s'alignent.  Chaque leader apporte quelque chose de nouveau à l'effort de guerre.  Si vous parvenez à porter le coup décisif et à remporter la victoire, vous serez en mesure de gagner des soutiens et de réduire l'opposition en peu de temps.  Si l'option de combattre les Français dans les colonies se présente, il sera difficile de la laisser passer !

En tant que Patriotes, vous n'êtes initialement pas assez puissants pour contrer l'armée britannique.  Vous devrez choisir vos batailles et, dans un premier temps, répartir la milice dans les zones clés.  Avec le temps, vous pourrez former une force de Continentaux pour affronter les Réguliers britanniques.  D'ici là, vous devrez vous battre et collaborer avec les Français pour remettre en cause la domination britannique.  Affrontez les Britanniques en petit nombre pour rendre leur séjour coûteux.  Les Français seront-ils là quand vous aurez besoin d'eux ?  Persuadez la population locale de vous donner des ressources pour maintenir la pression.  Surveillez les Indiens à la frontière, car s'ils développent leurs forces sans riposte, vous ne pourrez pas gagner la partie, quoi qu'il arrive avec les Britanniques.

En tant que joueur indien, vous avez choisi le moindre des deux maux en vous alignant sur les Britanniques.  Vous travaillerez avec eux pour réduire l'opposition à l'aide de raids, mais vous développerez votre empreinte en rassemblant des forces et en construisant des villages.  Les Britanniques peuvent vous aider à les protéger des Patriotes et, en retour, vous pouvez les aider à contrôler la région.  Le chef de guerre Joseph Brant et plus tard le chef de guerre Cornplanter vous donnent la possibilité de monter une attaque décisive avec vos groupes de guerre, mais cela vaut-il la peine d'exposer vos villages aux attaques des Patriotes ?

En tant que Français, vous avez la possibilité d'être l'épine dans le pied des Britanniques en Amérique du Nord.  Avec la compagnie Hortalez Rodrigue et Cie, formée pour alimenter les ressources des Patriotes, vous pouvez financer l'insurrection.  Vos agents peuvent rallier de l'aide à Québec et dans les environs et vous pouvez faciliter l'action des corsaires pour voler les ressources des Britanniques. Lorsque vous signez le Traité d'Alliance avec les Patriotes, vous pouvez faire venir des Réguliers français en Amérique pour marcher et combattre.  Vous pouvez également augmenter l'intervention navale française, bloquer des villes, déplacer des troupes régulières par voie maritime et participer à des escarmouches avec les Britanniques.

Comme pour les précédents volumes de la série COIN, les joueurs de Liberty or Death: The American Insurrection seront confrontés à des décisions stratégiques difficiles pour chaque carte.  Le système de jeu innovant intègre harmonieusement les affaires politiques, culturelles et économiques avec les commandements et les capacités militaires et autres, violents ou non.  La rumeur, les raids indiens, la persuasion, la pression navale, la lettre de marque, le pillage, le commerce, l'escarmouche, la recherche de nourriture et bien d'autres options sont disponibles.  Des organigrammes sont disponibles pour faire fonctionner n'importe quelle faction à court d'un joueur-solitaire, 2 joueurs, 3 joueurs ou 4 joueurs.


"Ceux qui ont longtemps travaillé avec trop de succès à enflammer mon peuple en Amérique par de grossières déformations ... avouent maintenant ouvertement leur révolte, leur hostilité et leur rébellion. ... beaucoup de ces malheureux peuvent encore conserver leur loyauté, être trop sages pour ne pas voir les conséquences fatales de cette usurpation et vouloir y résister, mais le torrent de violence a été assez fort pour les obliger à acquiescer, jusqu'à ce qu'une force suffisante apparaisse pour les soutenir..."  Le roi George III s'adresse aux deux chambres du Parlement britannique le 27 octobre 1775.

"Je suis d'avis que lorsque ces rebelles auront senti un coup dur, ils se soumettront ; et aucune situation ne pourra jamais changer ma résolution fixe, soit d'amener les colonies à obéir à la législature de la mère patrie, soit de les expulser !  Le roi George III dans une lettre à Lord Sandwich datée du 1er juillet 1775.