Great War Commander
C'est les vacances mais le site reste ouvert ! Les commandes seront expédiées le 4 mars.

The Chase of the Bismarck - Operation Rheinübung 1941

The Chase of the Bismarck - Operation Rheinübung 1941
Cliquez sur l'image pour zoomer

Prix : 119.00 €

Quantité : 

Port offert pour la France

Editeur : VUCA Simulations

Référence : VUC-Bismarck

Format : boite

Periode : Seconde guerre mondiale

Langue:

2 produits en stock


Plus d'infos

Le point central du jeu est la percée du Bismarck et du Prinz Eugen dans l'Atlantique et leur chasse aux convois. Les deux joueurs ont leur propre carte opérationnelle et le joueur allemand essaie de faire entrer ses navires dans l'Atlantique sans se faire remarquer pour couler les navires ennemis et gagner des points de victoire.



Une décision qui doit être prise est la vitesse de l'évasion. Si les navires fonctionnent à pleine vitesse, les réserves de carburant seront rapidement épuisées. D'un autre côté, il y a moins de risque d'être découvert. Il est également important de savoir où sont placés les pétroliers allemands pour en faire la meilleure utilisation stratégique possible. Bien sûr, ils courent aussi le risque d'être repérés et détruits. Un autre défi consiste à atteindre un port sûr après une chasse réussie.

Le joueur allié doit essayer de repérer les navires allemands, les suivre et en déployer suffisamment pour les couler. Si les navires fonctionnent à pleine vitesse, la réserve de carburant s'épuisera rapidement.



D'un autre côté, il y a moins de risque d'être découvert. Il est également important de savoir où sont placés les pétroliers allemands pour en faire la meilleure utilisation stratégique. Bien sûr, ils courent aussi le risque d'être repérés et détruits. Un autre défi consiste à atteindre un port sûr après une chasse réussie.

Le joueur allié doit essayer de repérer les navires allemands, de les suivre et d'appliquer une puissance de combat suffisante pour les couler. Pour ce faire, il dispose également d'un certain nombre d'unités aériennes, qui ne sont toutefois vraiment efficaces que dans de bonnes conditions de visibilité.


Une fois les unités ennemies repérées, elles peuvent être suivies par vos propres navires s'ils sont à proximité. Cependant, des manœuvres d'évitement ou un changement des conditions de visibilité peuvent faire perdre à nouveau le contact.

Dès que des navires des deux parties se trouvent dans un hexagone et que le combat est déclenché, le jeu s'arrête sur la carte opérationnelle et les deux joueurs passent au combat naval tactique. Celui-ci se déroule sur la carte de combat tactique et les pions tactiques des navires participants y sont placés.


Le système de combat lui-même se concentre sur les facteurs les plus importants et n'est donc pas d'une complexité déroutante. Néanmoins, je pense que les facteurs les plus importants ont été pris en compte afin d'obtenir des résultats réalistes d'une part, mais aussi pour permettre des surprises d'autre part. Bien sûr, tout autre système de jeu tactique peut également être utilisé pour déterminer l'issue d'un combat naval à discrétion. Tous les effets du combat sont suivis sur les cartes de navire correspondantes avec des blocs de bois.



Pour augmenter la rejouabilité, des navires qui n'ont pas participé à l'entreprise historique sont inclus. Ils peuvent être "achetés" pour une pénalité de points de victoire avant le début de la partie.



The Chase of the Bismarck est un jeu qui peut parfaitement se jouer à distance, même simplement par téléphone.

The Chase of the Bismarck se joue à tour de rôle, chacun représentant près de cinq heures de temps réel. À chaque tour, les deux joueurs déplacent secrètement tout ou partie des navires et des unités aériennes sous leur commandement sur leur propre plateau de recherche.

Chaque joueur peut ensuite désigner les zones dans lesquelles il dispose de suffisamment de facteurs de recherche pour localiser les navires de son adversaire. C'est la "partie opérationnelle du jeu".

Si des navires adverses sont découverts dans la même zone, ils peuvent engager le combat sur le plateau de combat. C'est la "partie tactique du jeu".

La partie se termine si le Bismarck est coulé, s'il arrive dans un port ami ou si le dernier tour de jeu (le 29 mai au soir) a été joué.

Les composants du jeu

Les composants suivants sont inclus dans le jeu :

  • Deux plateaux de recherche opérationnelle
  • Un plateau de bataille
  • Environ 300 pions
  • 45 cartes de navire
  • Plusieurs cartes d'aide aux joueurs
  • Deux écrans de joueur
  • Plusieurs blocs de bois bleus et rouges
  • Bloc d'enregistrement des coups en option
  • Livret de règles
  • Deux dés à dix faces

Informations complémentaires

  • Concepteurs : J. Greene & P. Gebhardt.
  • Développeur et directeur artistique : P. Gebhardt.
  • Graphiste : P. Bazerque.
  • Editeur de règles : J. Bruncken.