The Fate of Reiters

Empire of the Sun, 4th Printing

Empire of the Sun, 4th Printing
Cliquez sur l'image pour zoomer

Prix : 68.00 €

Quantité : 

Editeur : GMT Games

Référence : GMT0501-21

Format : boite

Periode : Seconde guerre mondiale

Langue:

Rupture de stock temporaire


Plus d'infos

Empire of the Sun (EotS) est le troisième projet de Mark Herman basé sur des cartes depuis qu'il a introduit le système dans le hobby avec We The People. EotS est un regard stratégique sur l'ensemble de la guerre du Pacifique, depuis l'attaque de Pearl Harbor jusqu'à la capitulation du Japon. EotS est le premier jeu basé sur des cartes (CDG) à rapprocher le système d'un wargame classique à hexagones, tout en conservant toute la tension et l'incertitude que les gens attendent d'un CDG. Les joueurs jouent le rôle de MacArthur, Yamamoto, Nimitz et Mountbatten et dirigent leurs forces sur toute la largeur du globe, de l'Inde à Hawaï et de l'Alaska à l'Australie. Le tout est représenté sur une seule carte basée sur une projection à surface égale de 1942 de l'ensemble du théâtre du conflit.

Comme dans les autres jeux utilisant le système CDG, les joueurs essaient de maximiser l'impact de leurs cartes tout en cachant leurs intentions et leurs pièges à leur adversaire. Le joueur est confronté à un large éventail de choix stratégiques clairs. L'objectif d'EotS est de diriger les principaux axes offensifs de progression. Au début du jeu, les Japonais sont mis au défi de réaliser leur expansion historique tandis que les forces alliées luttent contre la montre pour réagir avec leurs forces en place en essayant d'infliger un maximum de dégâts aux unités vétéranes japonaises difficiles à remplacer.

Le combat dans EotS est basé sur la réussite de la mise en œuvre de forces terrestres, aériennes et maritimes combinées supérieures dans un système de combat à deux niveaux. Le premier niveau est la résolution du combat aéronaval, le second niveau couvre le combat terrestre. Le point culminant de ces deux niveaux est la victoire d'un camp dans la bataille.

La variable clé pour déterminer la victoire stratégique est le niveau de volonté politique des États-Unis. Les Japonais remportent la partie en forçant les États-Unis à négocier une paix, ce qui n'a jamais été le cas dans le passé. Les Japonais y parviennent en éliminant de la guerre des pays comme l'Inde, la Chine et l'Australie, tout en infligeant des pertes massives aux États-Unis. La livraison de la bombe A selon le calendrier historique n'est pas une garantie, ce qui nécessite souvent l'opération Olympic et l'invasion du Japon. C'est souvent dans ses heures les plus sombres que les Japonais trouvent la victoire dans EotS.

Les scénarios d'EotS ont été conçus en pensant à l'enthousiaste, au grognard et au joueur de tournoi compétitif. EotS a été conçu pour être joué en scénarios annuels (1942, 1943 et 1944) de trois tours chacun qui se jouent en moins de deux heures. Si vous êtes un fan de CDG, EotS prend le genre dans une direction familière, mais nouvelle. Si vous êtes un fan des wargames hexagonaux classiques, ce jeu possède toutes les caractéristiques qui vous ont amené à ce hobby en premier lieu, mais avec un nouveau niveau d'excitation et de rejouabilité. Le jeu est complet, mais facile à apprendre.

COMPOSANTS :

  • 280 pions de 9/16" et 88 pions de 5/8"
  • Deux jeux de cartes de stratégie (82 japonaises et 83 alliées)
  • Une carte montée de 22 "x34".
  • 2 cartes d'aide aux joueurs (11 x 17 et 8,5 x 11)
  • Un livret de règles
  • Un dé à dix faces