The Fate of Reiters

ASL Wacht am Rhein 2nd Edition, Volume 2

ASL Wacht am Rhein 2nd Edition, Volume 2
Cliquez sur l'image pour zoomer

Prix : 19.00 €

Quantité : 

Editeur : Lone Canuck

Référence : LC-WaR2

Format : ziplock

Periode : Seconde guerre mondiale

Langue:

En stock


Plus d'infos

Le 16 décembre 1944, les Allemands lancent la dernière grande offensive de la guerre, initialement appelée Wacht am Rhein (Veille sur le Rhin), puis modifiée en Unternehmen Herbstnebel (Opération Brume d'automne). Il s'agissait d'une tentative de repousser la ligne de front alliée vers l'ouest, du nord de la France au nord-ouest de la Belgique. L'offensive des Ardennes, plus connue sous le nom de "bataille des Ardennes", ainsi nommée parce que les Allemands ont créé un "bourrelet" autour de la forêt des Ardennes en enfonçant la ligne défensive américaine, fut la plus grande bataille du front occidental.

Cartes requises : 3, 4, 5, 10, 11, 12a, 16, 19, 23, 24, 33, 42, 43, 56, 85, & s

Wacht am Rhein 2ème édition, Volume 2 contient :

  • Des règles spéciales pour les scénarios WaR ; et
  • Huit scénarios ASL

    Ce pack est le deuxième volume de la deuxième édition du pack Wacht am Rhein, reprenant là où le volume 1 s'est arrêté. Tous les scénarios ont subi quelques modifications, que ce soit au niveau de l'ordre de bataille, des tableaux ou des conditions de victoire, comme cela a été fait pour le volume 1.

    WaR 9 - SAMRÉE, BELGIQUE, 20 décembre 1944 : La 116e Panzerdivision reçoit l'ordre de revenir sur ses pas et de se diriger vers le nord-ouest à travers Houffalize, vers La Roche et Samée à la place. Le principal dépôt de ravitaillement de la 7e Division blindée a été déplacé juste à l'extérieur de Samée et les seuls autres défenseurs autour de Dochamps et Samée à ce moment-là sont les ingénieurs du 51e Bataillon de combat du génie. (Temps de jeu estimé : 6 heures 24 minutes)

    WaR 10 - WARDIN, BELGIQUE, 20 décembre 1944 : Alors que les défenses de Bastogne sont rapidement renforcées, la Compagnie I, 3e Bataillon, 501e Régiment d'infanterie parachutiste, commence à entrer dans Wardin par le nord-ouest, invisible dans la brume du matin. Au même moment, des éléments de l'Aufklärungsabteilung de Panzer Lehr arrivent du nord-est et les deux groupes entrent inévitablement en collision. (Temps de jeu estimé : 5 heures 27 minutes)

    WaR 11 - GREVILS-BRÉSIL, LUXEMBOURG, 23 décembre 1944 : Appelée à sortir de la réserve de l'OKW le 22 décembre, la brigade de grenadiers du Führer va tenter de combler le vide entre la 5.Fallschirmjägersivison et la 352.Volksgrenadierdivision. Kahler place une compagnie de fusiliers à Eschdorf et Heiderscheid et en envoie deux au sud avec un peloton de Panthers à Grevils-Brésil, dans l'espoir d'établir le contact avec le régiment de tête de la 352e Volksgrenadierdivision. (Durée de jeu estimée : 6 heures 50 minutes)

    WaR 12 - LHEIDERSCHEID, LUXEMBOURG, 24 décembre 1944 : Fraîchement sortie de la réserve, la 79e Volksgrenadierdivision, en sous-effectif, se rassemble derrière la brigade de grenadiers du Führer près d'Eschdorf. Après un barrage d'artillerie de dix minutes, elle attaque Heiderscheid juste avant l'aube. Le village est défendu par les Américains du 2e bataillon du 319e régiment d'infanterie. (Durée de jeu estimée : 7 heures 0 minute)

    WaR 13 - ROCHEFORT, BELGIQUE, 24 décembre 1944 : Le Kampfgruppe von Poschinger, a pris St. Hubert sans aucune résistance dans la nuit du 22 décembre avant de poursuivre sa route vers l'important centre routier de Rochefort. Tôt le 23 décembre, les Allemands ont bombardé la ville avant d'envoyer une patrouille de reconnaissance, qui a signalé que la ville n'était pas défendue. Rochefort était en fait bien défendue par les Américains du 3e bataillon du 335e régiment d'infanterie. (Durée de jeu estimée : 4 heures 33 minutes)

    WaR 14 - VERDENNE, BELGIQUE, 24 décembre 1944 : Le pont de La Roche doit être réparé par le génie de la division ; ainsi, après s'être retiré de Hotton, ce n'est que le 23 décembre que l'avance vers l'ouest de la 116.Panzerdivison reprend. L'intention du commandant de la 116e Panzerdivison, le Generalmajor von Waldenburg, est de couper la route Hotton-Marche, de capturer Marche, et d'avancer vers Ciney, en sécurisant le flanc droit de la 2e Panzerdivision. (Temps de jeu estimé : 7 heures 0 minute)

    WaR 15 - FOY-NOTRE-DAME, BELGIQUE, 25 décembre 1944 : À midi, le 23 décembre, le Kampfgrüppe von Böhm a atteint Buissonville et à la tombée de la nuit, il se trouve juste à l'extérieur d'Achêne, à seulement 20 kilomètres de la Meuse à Dinant. Même le Feldmarschall von Rundstedt envoie un message de félicitations, car nulle part ailleurs l'offensive n'avait obtenu autant de résultats. À minuit, les hommes de von Böhm se trouvent au hameau de Foy-Notre-Dame, à seulement 6 kilomètres de leur objectif. (Durée de lecture estimée : 16 heures 32 minutes)

    WaR 16 - VILLERS-LA-BONNE-EAU, BELGIQUE, 30 décembre 1944 : L'attaque sur Villers-la-Bonne-Eau commence à 04h45 le 30 décembre avec les compagnies de tête du Fallschirmjägerregiment 14, suivies de près par les SS-Panzergrenadiers montés et les Panzerjäger IV du Kampfgrüppe Hansen, 1.SS-Panzerdivision Leibstandarte SS Adolf Hitler. Les compagnies K et L du 137e régiment d'infanterie américain sont retranchées dans le village et attendent l'attaque imminente. (Durée de jeu estimée : 9 heures 12 minutes)