Roundhammer 1943

Spartacus Imperator

Sujet : Les révoltes de Spartacus (-73 à -71), Tryphon (-104 à -101) et Eunus (-139 à -132)

Echelles : 1 tour = 1 saison

Concepteur : Patrick RECEVEUR

Graphistes : Lionel LIRON, François VANDER MEULEN et Le MYR

Complexité : simple

Prix: 35€

Temporairement en rupture de stock


Brisez vos chaînes et luttez pour votre liberté ! En incarnant Spartacus (-73 à -71), Tryphon (-104 à -101) ou Eunus (-139 à -132) lors des trois guerres serviles qui ont ébranlé l’Empire romain, défiez les consuls de Rome (Crassus, Pompée…) en libérant les esclaves, en ravageant les campagnes et en pillant les cités en plein cœur de l’Italie. Recrutez vos armées parmi les anciens guerriers gaulois, daces, germains, syriens, thraces asservis. Décuplez vos forces le plus rapidement possible avant que Rome n’envoie ses meilleurs légions rétablir la "Pax Romana".
Seul votre génie et votre science de la guerre peuvent vous sauver et vous amener à fonder un royaume d’anciens esclaves. Attention, car les stratèges romains veillent et prennent la menace de plus en plus au sérieux, il faut vaincre ou périr… sur la croix ! Imperator : signifie général victorieux pour les Romains, c’est un titre honorifique. En français, le terme le plus proche est maréchal et non empereur. En déclarant Spartacus Imperator, c’est une provocation envers la noblesse militaire romaine qui recherche cet honneur à tout prix !

Le jeu

Principes du jeu

Au début d’une saison, des points d’action sont attribués à chaque général. Avec, ils peuvent se déplacer, piller, recruter ou encore jouer des stratagèmes. Chaque chef est autonome et refuse de partager ses troupes et son butin avec ceux de son camp car les chefs rebelles sont divisés tandis que les Romains recherchent pour eux seuls la gloire.

Attention à bien gérer toutes ses armées sur la carte étroite de l’Italie !

Le plateau de jeu côté Italie

Le plateau de jeu côté Sicile

Combats tactiques

Chaque affrontement se déroule sur un champ de bataille, simulé par une aide de jeu spécifique. Le chef par sa valeur tactique limite la part du hasard. Les troupes rebelles ne sont pas connues par le joueur romain avant l’assaut. Chaque joueur choisit en secret une tactique qui influera sur le cours du combat. Par exemple, un chef peut envoyer ses meilleures troupes en première ligne ou tenter de retraiter avant la fin ou de déborder son adversaire par les ailes.

En cas de siège d’une cité, l’assiégeant peut lancer des assauts frontaux ou harceler l’ennemi de ses traits. Cependant, l’assiégé peut aussi tenter des sorties meurtrières ou profiter de la protection de ses murailles.

Pour limiter le hasard, les bons généraux historiques bénéficient des relances qui leur permettent d’influer le destin. Néanmoins, le meilleur joueur remportera toujours la victoire grâce à sa maîtrise de l’art de la guerre.

Règles spéciales

Le butin se récolte en ravageant régions et cités et sur les vaincus du champ de bataille. Il sert à rétablir les blessés et à recruter.

La déesse Fortuna favorise le recrutement du dernier joueur qui a vaincu sur le champ de bataille.

Chaque stratagème reprend un évènement historique. C’est une sorte de joker représenté par une carte modifiant le cours d’une bataille, la destinée d’un général ou un coup du destin. Ils sont en nombre limité et inhérent à chaque camp et à chaque scénario.

Les pirates ciliciens gênent la flotte romaine

Les scénarios

Chaque scénario a ses stratagèmes, ses chefs, ses troupes spécifiques. Un scénario peut se finir très vite si la rébellion est écrasée dans l’œuf ou durer jusqu’à 90 minutes.

Scénario I : Spartacus -73
A la tête de quelques dizaines de gladiateurs, Spartacus met en déroute une milice romaine grâce à un stratagème. Fort de ce succès, son armée attire de nombreux esclaves en fuite. Toutefois, des dissensions apparaissent, Crixus le gaulois part avec une partie de l’armée. Rome envoie des préteurs qui sont défaits, puis l’année suivante des consuls. Spartacus arrivera t’il à fuir par Massilia ? ou devra t’il faire demi-tour vers la Sicile ou ravagera t’il toute l’Italie comme le conseille Crixus pour libérer tous les esclaves ? Dans tous les cas, il faudra faire vite, car Pompée revient d’Espagne et le riche Crassus lève 8 légions à Rome. A vous de prendre en main le destin des rebelles ou de Rome. Ce scénario est un véritable défi car les conditions de victoires changent tous les ans !

Scénario II : Tryphon -104
Alors que les Cimbres et les Teutons ravagent les Gaules et ont défait deux armées de légionnaires, la révolte gronde dans la République. En Campanie, un chevalier accablé de dettes tue le magistrat en charge des impôts, arme ses esclaves et marche sur Rome. Pendant ce temps, en Sicile une loi rend la liberté aux anciens prisonniers de guerre devenus esclaves car Rome a besoin de troupes fraîches. Lorsque 1000 d’entres eux se présentent devant le gouverneur pour clamer leur liberté, les grands propriétaires fonciers cassent cette loi. Le lendemain, toute l’île s’embrase ! Arriverez-vous à créer un royaume esclave en Sicile avant que Marius vainque les Cimbres et les Teutons ? Ou arriverez-vous à réformer l’armée romaine avant de l’envoyer reconquérir la Sicile ? Ce scénario introduit les règles de siège et voit l’évolution de l’armée légionnaire due à Marius.

Scénario III : Antiochus -139
Rome est en pleine crise. En Sicile, deux révoltes d’esclaves dégénèrent, en peu de temps, deux armées se créent et contrôlent des cités romaines. Rome espère que les rebelles vont se livrer une guerre fratricide. En fait, un chef rebelle accepte la suprématie de l’autre, un royaume esclave est né. Les Romains vont-ils mettre moins de 9 ans pour écraser cette révolte ou ce royaume d’esclave va t’il perdurer ? Ce scénario est le plus long dans la durée et propose un grand nombre de généraux.

Matériel

  • un plateau de jeu cartonné (42*30 cm), imprimée recto-verso
  • 216 pions 15mm*15mm,
  • un livret de règles en couleur,
  • 40 cartes à jouer,
  • des aides de jeu : fiches d'armée, champ de bataille, scénarios...
  • 6 dés,
  • une boite.