Par le feu, le fer et la foi

ROUNDHAMMER 1943

Extension pour Liberty Roads

Sujet : une hypothétique invasion de la France dès 1943.

Echelles : un hex = 25 km ; 1 pion = 1 division.

Auteurs : Yves LE QUELLEC

Complexité : modérée

Prix : 15 €
Format ziplock.
Nécessite la boîte de Liberty Roads.

Temporairement en rupture de stock


Début 1943, Churchill et Roosevelt ont des visions divergentes sur la poursuite de la guerre. Le premier ministre anglais privilégie une stratégie périphérique : l’Italie est un fruit mûr qui ne demande qu’à être cueilli via la Sicile. Au contraire, pour le président américain, l’Allemagne est le seul objectif. Il faut frapper l’ennemi au cœur de son économie de guerre, la Ruhr, par le chemin le plus court : la France ! Deux opérations sont étudiées sur carte : "Round Up" et "Sledgehammer" qui vont rapidement fusionner en "Roundhammer" dans les états-majors anglo-américains.

La conférence Trident à Washington en mai 1943 donne raison à Churchill en déclenchant l’invasion de l’Italie. Celle de Québec (Quadrant) d’août 1943 annulera définitivement le projet Roundhammer au profit de la future opération Overlord en 1944, développée dans Liberty Roads.

Mais que se serait-il passé si les alliés avaient osé lancer l’opération Roundhammer à la mi-septembre 1943 comme l’avait prévu les généraux ?
A cette date, les défenses de l’Atlantikwall sont encore embryonnaires sur de nombreuses plages. Une grande partie des divisions allemandes présentes en France sont en pleine formation et pas totalement opérationelles. Quant aux Panzerdivisionen, elles ne sont pas encore équipées des redoutables Panther.
Mais du côté allié, les unités US manquent à l’appel. La plupart sont affectées au théâtre méditerranéen ou en instruction aux USA. Les capacités amphibies sont loin d’être suffisantes et les réserves britanniques sont bien faibles. Pire la maîtrise aérienne n’est pas totale avec une Luftwaffe omniprésente. Challenge impossible ?

Le module Roundhammer 1943 vous propose d’apporter une réponse au travers de ce what-if ! Cette extension de Liberty Roads inclut des unités supplémentaires présentes sur le continent Ouest européen à cette époque

ainsi que de nouveaux supports

et marqueurs Atlantikwall/D-Day ambiance "1943".

Matériel

  • 128 pions taille standard,
  • un livret de règles complémentaires en couleur,
  • des aides de jeu en couleur.