Tenkatoitsu
Etant absent, les commandes passées à partir du 23 février seront expédiées le 20 mars.
La boutique reste ouverte pour vous faire profiter des nouveautés attendues.

Tenkatoitsu

Sengoku Jidai Volume 2

Sujet : les batailles de Yamazaki, Nagakute et Sekigahara, durant le Japon féodal.

Auteur : François Vander Meulen

Développeurs : Laurent Closier & Bertrand Dossmann

Graphismes cartes et pions : François Vander Meulen

Illustration boîte : Michaël Monfront (from Utagawa Kuniyoshi)

Complexité : faible

Prix : 55.00 €

Quantité : 

En stock

Disponible également en Version française

Alors que le Japon est déchiré par la guerre depuis des décennies, Oda Nobunaga, le premier unificateur, meurt en 1582 sous les coups de son propre vassal Akechi Mitsuhide. Cet évènement est une opportunité pour Hashiba Hideyoshi, qui défait Akechi à la bataille de Yamazaki.
Hashiba Hideyoshi doit ensuite affronter Tokugawa Ieyasu, un autre vassal d’Oda, à la bataille de Nagakute. Hideyoshi devient ensuite le deuxième unificateur du Japon sous le nom de Toyotomi Hideyoshi.
Contraint au statu quo, Tokugawa Ieyasu attend alors la mort de Hideyoshi pour réaffirmer son ambition. Son accession au pouvoir se décide dans la gigantesque bataille de Sekigahara. Il forcera encore l'héritier d'Hideyoshi à se suicider à la fin du siège d'Ōsaka. L’unification du pays est cette fois définitive et ses héritiers dirigeront le Japon pendant 250 années.

Tenkatōitsu est la suite de Kawanakajima 1561. Tenkatōitsu signifie l’Unité sous le Ciel. C’est le nom de la période historique qui voit un seul vainqueur parmi les clans, permettant la fin de la guerre (Sengoku Jidaï).

Le jeu met l’accent sur les ordres qu’ont reçus les clans de chaque armée et l’inertie de la bataille. Le tour de jeu est décomposé en phases d'activation liées au tirage de marqueurs de clan et de marqueurs obligatoires (combat, mouvement..) placés dans un bol. Le système prend également en compte les plans de bataille que chaque camp a établis avant l'affrontement.

Les sièges qui jouèrent un rôle clé dans la bataille de Yamazaki sont également simulés par des règles spécifiques.

Matériel

  • 4 planches de pions, soit 534 pions
  • 2 cartes format A1 (84x60cm), l'une imprimée recto-verso, l'autre recto seul
  • un livret de règles
  • des fiches d'aide de jeu
  • une boite